Charles-Aurélien Goulois

Interview d’Olivier de semageek.com

article rédigé par Charles-Aurélien Goulois le 11 avril 2010 - 2 commentaires
Google Buzz

Semageek

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques lignes ?
Bonjour, je m’appelle Olivier, j’ai 31 ans et je suis passionné par l’électronique et l’informatique. Actuellement je travaille dans l’étude et la conception électronique dans le domaine aéronautique, et on peut dire que c’est une vocation que j’ai depuis tout petit, bercé entre les StarWars et les Mac Gyver. J’ai toujours eut une passion très forte pour l’informatique, depuis l’âge de 7 ans où j’ai eu mon premier ordinateur, un Tandy TRS-80 pour les connaisseurs. Et depuis, je suis assez autodidacte et je me forme à l’aide d’internet dans les divers langage de programmation. Actuellement je souhaite prendre un tournant dans ma vie et essayer de travailler à 100% à mon compte sur le web, alors j’essaie de lancer des sites, des idées des concepts dont Semageek fait partie.

Peux-tu nous en dire un peu plus sur ton blog ?
J’ai démarré mon blog il y a un peu plus d’un an, dans un esprit de partage à la base, histoire de partager mes liens et mes trouvailles. Au début sans trop de ligne directrice, il suffisait qu’un sujet me plaise pour que je le traite mais au fil du temps le blog s’est axé de lui-même vers des sujets récurrents comme l’électronique, la robotique et le phénomène « Do It Yourself ». On peut dire que le site qui m’a inspiré au début était PapyGeek, à force de le lire régulièrement, il a lancé une vocation chez moi, un peu brouillon au début pour devenir Semageek aujourd’hui. Et puis comme je l’ai dit, j’aime bien découvrir et m’enrichir culturellement par la pratique et il y a 1 an, Wordpress était trop inconnu à mes yeux et je souhaitais rajouter l’utilisation de ce CMS à mes compétences.

Quelle importance ce blog a-t-il pris pour toi au fil du temps ?
Au début, le blog ne me prenais pas trop de temps car je n’avais pas les mêmes impératifs que maintenant. Aujourd’hui, il est présent dès que j’ai 5 minutes de libre.
Certains ne le savent pas, mais j’ai un travail à temps complet et une vie de famille avec 2 enfants en bas âge dont je m’occupe beaucoup, donc il faut trouver un rythme d’équilibre pour bloguer.
Pour ma part, je prends souvent sur mon temps de sommeil comme tout geek qui se respecte, je démarre donc mon activité de blogueur vers 22h et la plupart du temps je termine vers 1h du matin.
Le fait de bloguer apporte aussi une reconnaissance personnelle que l’on obtient pas forcement dans un milieu professionnel standard. Même si beaucoup n’osent pas en parler, un blog ça flatte un peu son égo, sérieusement ça me fait tripper de voir l’évolution de Semageek au jour le jour et ça fait réellement plaisir de voir que des gens apprécient ton travail.

As-tu fait des rencontres grâce à ton blog ?
Grâce à mon blog, j’ai vraiment réussit à développer un réseau de connaissance qui sont aujourd’hui essentielles à mon équilibre, bien que je n’ai jamais rencontré la plupart des personnes IRL (In Real Life).
J’ai rencontré la plupart grâce à Twitter, qui pour moi est le seul réseau à connotation sociale. J’ai pu ainsi établir des contacts dans divers domaines qui permettent d’améliorer mon travail, mais aussi des personnes qui sont souvent là pour répondre à mes interrogations, que ce soit pour une aide en SEO, un conseil en CSS ou tout simplement pour discuter.
J’ai ainsi pu dialoguer avec des personnes que j’estimais beaucoup pour le travail accompli sur internet comme @Stagueve, @Chauffeurdebuzz ou encore @Fredzone, mais j’ai aussi pu rencontrer des personnes que je considère maintenant comme des amis : @Newyorkiz @Neozox @Turbauto.

Est-ce que l’arrivée des réseaux sociaux a changé quelque chose pour ton blog ?
En fait l’arrivée des réseaux sociaux n’a rien changée pour ma part, car je travaille avec eux sur mon blog depuis le début, principalement avec Twitter et Facebook, bien que j’utilise très peu ce dernier. Du coup je n’ai pas forcement connu l’époque faste des commentaires sur mon blog, et maintenant on s’aperçoit que l’on ne peut plus ignorer les réseaux sociaux comme twitter qui font que l’information se répand.

Comment est-ce que tu développes la visibilité de ton blog aujourd’hui ?
Il n’y a pas de secret, pour être visible sur internet, si il n’y a une seule personne qui doit bien te voir, c’est bien Google, alors tant qu’à faire, il faut donc optimiser ses pages pour lui autant que pour ses lecteurs. Avant l’aventure de Semageek, je ne savais pas ce qu’était le SEO, et autant vous dire que maintenant je maitrise assez bien ce sujet, même si certains points restent encore hasardeux. Mais il faut savoir que cette visibilité, il faut la cultiver au jour le jour, l’essentiel n’est pas de faire du contenu aussi bon soit il, il faut aussi le rendre visible.
La visibilité passe aussi par les réseaux sociaux, mais là c’est plus ton contenu et son originalité qui te rendent visible en effectuant un buzz.

Quels sont les 3 blogs que tu lis et/ou apprécie le plus aujourd’hui ?
La Fredzone http://www.fredzone.org/ : Sans hésitation, c’est le blog que je lis régulièrement, d’une part pour son contenu toujours très détaillé et bien argumenté, mais aussi pour la qualité du code source. Je sais je suis un peu trop geek dans l’âme et je ne peux m’empêcher de regarder le code source d’une page.
Je lis aussi régulièrement Nowhereelse http://www.nowhereelse.fr/, car j’admire le travail qu’a effectué Stagueve avec son blog et surtout j’aime bien le personnage.
Websourcing http://blog.websourcing.fr/, est un blog aussi très intéressant, qui regorge de mal de petits conseils qui sont utiles au jour le jour pour développer ou améliorer son code.

Tu tiens une rubrique « Do It Yourself », peux-tu nous expliquer le concept ? Cette rubrique connait-elle du succès ?
Le « Do It Yourself », j’ai cherché bien longtemps comment traduire ce terme efficacement en français, et j’avoue que je ne n’ai pas réussi. Beaucoup traduisent ça par le bricolage, mais ça englobe tout ce qui est fait main, tout ce qui peut facilement être reproduit, bref c’est l’art de faire soi même une chose, un peu à la Mac Gyver. Mais pour moi, le « Do It Yourself », c’est aussi un état d’esprit, le fait de partager avec les autres une technique, une façon de faire.
Le DIY est vraiment un courant porteur, avec la crise les gens ont appris à moins jeter, à recycler, à transformer et à créer.
Cette rubrique connait d’ailleurs un franc succès car le phénomène émerge à peine en France. .Je participe avec Semageek à développer le DIY dans un seul domaine, celui de l’électronique, mais il faut savoir qu’il y a matière à développer dans les autres domaines. Je viens d’ailleurs de lancer un second site bricolons.org, plus communautaire dédié au DIY, mais sérieusement je manque de temps pour le promouvoir et il passe en second plan.

Olivier le vrai

Retrouvez Semageek sur :

Son blog : http://www.semageek.com/
Twitter : http://twitter.com/semageek/
Facebook : facebook.com/pages/Semageek/…

 
 

2 commentaires pour cet article

  1. 1. commentaire posté par Geek Booster accorde un interview à Semageek. | Semageek

    [...] toujours aller voir mes réponses à quelques questions existentielles sur le blog de GeekBooster : blog.widgetbooster.com. [...]

  2. 2. commentaire posté par Janot13

    Pas de reconnaissance au travail ou pas celle espérée ? Les rêves d’enfants quand ils sont réalisés sont souvent empreints de déceptions. Tu as toi aussi trouvé une reconnaissance ailleurs et c’est l’important. Aujourd’hui pour beaucoup le boulot c’est pour mettre la croute dans l’assiette et si on pouvait changer nombreux seraient ceux qui le feraient.
    Semageek est pour moi un site que je fréquente tous les jours même si je laisse moins de com. Moi aussi j’ai une 2° vie après le boulot.
    Vas-y Olivier….

laisser un commentaire sur cet article